Warning: Declaration of Dt_Walker_Nav_Menu::start_lvl(&$output, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_lvl(&$output, $depth = 0, $args = Array) in /home/marquet1/public_html/wp-content/themes/dt-chocolate/functions/11_nav_menu_class.php on line 0

Warning: Declaration of Dt_Walker_Nav_Menu::end_lvl(&$output, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::end_lvl(&$output, $depth = 0, $args = Array) in /home/marquet1/public_html/wp-content/themes/dt-chocolate/functions/11_nav_menu_class.php on line 0

Warning: Declaration of Dt_Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /home/marquet1/public_html/wp-content/themes/dt-chocolate/functions/11_nav_menu_class.php on line 0

Warning: Declaration of Dt_Walker_Nav_Menu::end_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::end_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array) in /home/marquet1/public_html/wp-content/themes/dt-chocolate/functions/11_nav_menu_class.php on line 0

Warning: Declaration of Dt_Custom_Walker_Page::start_lvl(&$output, $depth, $args) should be compatible with Walker_Page::start_lvl(&$output, $depth = 0, $args = Array) in /home/marquet1/public_html/wp-content/themes/dt-chocolate/functions/11_page_menu_class.php on line 0

Warning: Declaration of Dt_Custom_Walker_Page::end_lvl(&$output, $depth, $args) should be compatible with Walker_Page::end_lvl(&$output, $depth = 0, $args = Array) in /home/marquet1/public_html/wp-content/themes/dt-chocolate/functions/11_page_menu_class.php on line 0

Warning: Declaration of Dt_Custom_Walker_Page::start_el(&$output, $page, $depth, $args, $current_page) should be compatible with Walker_Page::start_el(&$output, $page, $depth = 0, $args = Array, $current_page = 0) in /home/marquet1/public_html/wp-content/themes/dt-chocolate/functions/11_page_menu_class.php on line 0

Warning: Declaration of Dt_Custom_Walker_Page::end_el(&$output, $page, $depth, $args) should be compatible with Walker_Page::end_el(&$output, $page, $depth = 0, $args = Array) in /home/marquet1/public_html/wp-content/themes/dt-chocolate/functions/11_page_menu_class.php on line 0
Marqueterie Art Christophe Thurnherr Marqueterie, les matériaux d'usage qui complètent le bois
Marqueterie, les matériaux d'usage qui complètent le bois

La marqueterie, les matériaux d’usage qui complètent le bois

La marqueterie, les matériaux d’usage qui complètent le bois

Depuis toujours, la marqueterie est associée au bois, mais cette technique de réalisation de décor appelée également peinture en bois, présente une multitude d’autres matériaux, couramment utilisée par les marqueteurs, qui ont toujours cherchés à transcender leurs œuvres en y apportant une multitude de matière, plus ou moins précieuse.

L’éventail de ces diverses matières est utilisé dans bon nombre de marqueterie de Thurnherr marqueterie d’art.

L’écaille de tortue

De couleur brune à reflets blonds, ce matériau que l’on associe systématiquement à André-Charles Boulle, célèbre marqueteur du XVIIème siècle, est aujourd’hui strictement réglementé, et juridiquement encadré.

Les stocks d’écaille de tortue sont répertoriés par les douanes et les services vétérinaires, ils sont les seuls à pouvoir être utilisés par les artisans d’art, détenteurs d’une autorisation préfectorale renouvelable tout les 5 ans.

Un stratagème consiste à teinter la colle en rouge et de ce fait, par transparence, l’écaille va prendre cette couleur.

La nacre

Une multitude de coquillages aux multiples origines sert à la confection des plaques de nacre.

Nacre-Goldfish-Rose Nacre-Goldfish-Rose

Il existe une multitude de couleurs suivant le type de coquillage utilisé et sa provenance.

le trocas des Philippines d’aspect blanc

la nacre de Ceylan à dominante blanche

le casque rouge des Philippines d’aspect blanc et rose, on peut remarquer certaine partie rayée

la palourde du Mississippi d’un blanc laiteux

la gold fish du Japon avec des reflets roses

Cette matière première d’origine animale est très appréciée pour ces reflets chatoyants. Mais elle est très difficile à mettre en œuvre du fait de sa très forte densité, elle est extrêmement dure mais aussi cassante, et demande au marqueteur, qui la façonne, beaucoup de dextérité. Elle peut être teinte.

L’os

On en trouve sur de nombreuses marqueteries anciennes, pour la composition de motif, mais aussi de filet.

Il est débité et scié en plaques dans le fémur du bœuf et du cheval.

Dur et cassant, il est généralement blanchit.

L’ivoire

Cette substance osseuse, que l’on tire des défenses d’éléphants, mais aussi de la corne du rhinocéros, fut utilisée par l’homme, depuis la nuit des temps, pour confectionner des objets usuels ou décoratifs.

Panneau ancien incrusté d'ivoire Panneau ancien incrusté d’ivoire

Malheureusement, ces animaux ont payé le prix fort de la sur-exploitation de l’ivoire par l’homme. La France à elle seule consomme, dans les années 70, une quinzaine de tonnes d’ivoire par an.

Du fait du déclin des populations d’animaux producteurs d’ivoire, l’importation et la vente d’ivoire sont interdites ou sévèrement réglementées dans de nombreux pays. Il existe une interdiction internationale du commerce de l’ivoire depuis 1989.

Aujourd’hui, il existe une matière de synthèse, qui imite parfaitement l’ivoire, ce qui fait le bonheur du marqueteur attentif à la préservation de l’espèce animale.

Le galluchat

Il tient son nom de Jean Claude Galluchat, mort en 1774. Ce maître gainier du Roi Louis XV, est le premier à avoir utilisé ce matériau.

Il s’agit d’un cuir (peau) de poisson cartilagineux raie ou requin.

Utilisé depuis longtemps en ébénisterie et gainerie, mais aussi en marqueterie.

Employé dès le début du XVIII siècle, cette substance fut très appréciée des ébénistes du style art décoratif qui en firent un matériau de choix pour habiller le mobilier.

Cette matière à la mise en œuvre complexe, peut-être teinte.

Les métaux

Les métaux sont depuis très longtemps utilisés dans la composition et la confection des décors marquetés, mais c’est le maître marqueteur André-Charles Boulle, à la fin du XVII et au début du XVIII siècle, qui va faire du cuivre, du laiton et de l’étain, ses métaux de prédilection, pour l’habillage de ses réalisations, qu’il va également associer à l’écaille de tortue, mais aussi à l’ébène.

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marquet1/public_html/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405
Created by Dream-Theme — premium wordpress themes. jusqu'à